Informations

Gastrovac, Enceinte de cuisson sous vide et d'imprégnation

Gastrovac, Enceinte de cuisson sous vide et d'imprégnation
Nombre de vues: 6116 Fabricant : SENS GOURMET
Modèle : NF016
Délai de livraison : Livré sous 10/13 jours ouvrés
ARTICLE SUR COMMANDE : expédié sous 8 à 10 jours ouvrés
4.604,39 € H.T : 3.836,99 €
Qté : Ajout au panier


Enceinte de cuisson et imprégnation sous vide Gastrovac

Le Gastrovac est un appareil compact qui permet de cuisiner et imprégner sous vide. 
Le Gastrovac permet d'enlever les mollécules d'air qui se trouvent dans tous les aliments, végétaux, viandes ou poissons et les remplacer par un jus d'imprégnation dans le cadre d'une cuisson sous-vide lente à basse température.
Le Gastrovac est composé d'une plaque électrique, d'un récipient en acier inoxydable relié à sa base par une sonde qui permet d'avoir la température de l'aliment à coeur dans le liquide, et d'un couvercle permettant de faire le vide dans le récipient de cuisson.
Breveté dans plus de 160 pays. 

Descriptif technique
Capacité de la cuve : 8 litres 
Sous-vide maximum : 0,8 bars 
Échelle de température : 10 => 150°C 
Minuterie : 1 => 99 min. 
Puissance : 2000 W / 23 volts 
Dimensions : 40 x 47 x 47 cm 
Poids : 20 kg 
220 volts - prise de courant française (nécessite dans certains pays un adaptateur ou un transformateur de courant) 

Le Gastrovac est composé d'une plaque électrique, d'un récipient en acier inoxydable relié à sa base par une sonde, qui permet d'avoir la température de l'aliment à coeur dans le liquide. 
Muni d'un couvercle permettant de faire le vide dans le récipient de cuisson. 


Les propriétés du Gastrovac
Son fonctionnement est le suivant : en créant une atmosphère artificielle à basse pression exempte d’oxygène, le Gastrovac réduit considérablement les températures de cuisson et de friture, préservant ainsi la texture, la couleur et les éléments nutritifs des aliments. 
Le Gastrovac obtient en outre « l’effet éponge » : lorsque la pression atmosphérique est restaurée, l’aliment absorbe le liquide environnant. 
Cette caractéristique permet d’infinies combinaisons d’aliments et de saveurs. 
Ce type de cuisson permet aussi d’enrichir le produit des caractéristiques du liquide de cuisson, grâce à l’effet d’imprégnation. 
L’absence d’oxygène qui est le propre du vide empêche en outre l’oxydation des aliments, qui conservent dans ces conditions toutes leurs colorations primitives. 
La friture sous vide. 
En principe, il faut que le milieu de cuisson (l’huile) atteigne des températures de l’ordre de 170 à 180 °C. 
Ces températures provoquent l’oxydation des huiles et la perte de nombreux éléments nutritifs. 
À basse pression, cependant, il est possible de frire à 90 °C. 
Cela prolonge la vie utile de l’huile et, plus important encore, garantit une rétention beaucoup plus importante des arômes et des éléments nutritifs du produit. 
L’imprégnation sous vide (avec ou sans cuisson préalable). 
Normalement, la plupart des produits animaux, et surtout les végétaux, présentent une structure ayant une certaine porosité. 
C’est pourquoi le vide produit ce qu’il est convenu d’appeler « effet éponge » : pendant la cuisson, l’air contenu dans les produits se dilate et sort ; ensuite, lorsque la pression atmosphérique est rétablie, le produit absorbe immédiatement le liquide dans lequel il est plongé. 
À partir de ce principe physique simple, nous pouvons donner libre cours à notre imagination : pommes au goût de menthe, poires au vin, ananas au coco, champignons au goût de viande... 
Un aspect fondamental est que la texture du produit se maintient sans se ramollir comme lors des macérations. 
L’imprégnation sous vide permet aussi de préparer plus rapidement les marinades ou les salaisons, car elle facilite le transfert des composants (sel, sucre, sortie de l’eau) vers l’intérieur du produit.

Vue éclatée du Gastrovac

Sonde de contrôle de température Gastrovac avec cable Pièce détachée, pièce de rechange pour le G..
348,00 €
H.T : 290,00 €